Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de L'Imag'Histoires
  • Blog de L'Imag'Histoires
  • : La littérature de jeunesse. Outil de médiation pour la lecture et l'écriture. Partager des expériences pour le transfert et la prescription des oeuvres.
  • Contact

Recherche

8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 14:20

Les animateurs, les artistes prennent la mer à CARIES pour se rendre à la Gonâve. 

C'est une île qui est presque aussi grande que la Martinique, il y a 120 000 personnes, une majorité de jeunes, et il n'y a pas de bibliothèque, pas d'activités culturelles ou sportives en dehors de ce peuvent faire les écoles de l'île.

La ville principale s'appelle ANSE-A-GALETS.                                        

 

P1090228

P1090133                                                                                                    

 

 

 

A L'intérieur du bateau l'arrivée de ceux qui ne veulent pas être sur le pont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090134.JPG 

 

 

James Germain distribue les gilets de sauvetage. Nous sommes partis la veille de la manifestation avec le matériel de peinture, des livres, les instruments de musique, mais aussi les goûters et l'eau pour les jeunes des ateliers.

 

P1090135.JPG

 

P1090150.JPGP1090151.JPG

Déchargemnt du matériel et rechargement dans le véhicule de la paroisse Sainte-Bernadette, les ateliers se déroulent à l'école Saint-Bernadette qui dépend de l'Archevêché de Port-au-Prince département de l'OUEST, la Gonâve relève de ce département de l'Ouest.P1090152.JPGP1090159.JPGAncien lycée, qui a souffert du tremblement de terre, il est vide, les élèves ont été relogés dans un ancien hospice, où les élèves sont très à l'étroit et très nombreux par classe : entre 75 et 100 élèves dans les grandes classes.

 

Les ateliers ont eu lieu le samedi toute la journée avec la participation de l'ambassadeur du Canada et de sa femme (le Canada est partenaire de la manifestation sur l'île).

 

P1090210.JPG

P1090198.JPG

L'ambassadeur du Canada, sa femme et madame

Moreno responsable OIF qui est à l'origine en                                 partenariat avec l'Archevêché de Port au Prince des                         journées à la Gonave.  

 

 

 

 

                                                                                                                     FRANKETIENNE, grand homme de lettres et peintre,connu dans le monde entier, est venu à la rencontre des jeunes parler de son enfance, de son adolescence, de sa volonté de rester sous la dictature et de son action sous cette dictature.

Il a été impressionné par la qualité des questions.  

 

 

P1090162.JPG

P1090169.JPGP1090178.JPGP1090194.JPGP1090206.JPG

 

Quelques ateliers ! l'atelier danse  est celui qui a le plus surpris : les garçons ne savaient pas qu'il y avait des hommes qui pratiquaient la danse, autre que les danses folkloriques.

Il y a eu tellement de demandes qu'un autre atelier a eu lieu le dimanche matin.

Il y a eu le même engouement pour l'atelier de chant et l'atelier de peinture.

 

La formation des tuteurs a commencé le dimanche matin avec 15 adolescents qui ont passé un contrat moral pour prendre en charge un atelier pour les plus jeunes durant la prochaine année scolaire.                                                             P1090216.JPGP1090218.JPGP1090219.JPGMédiation à la lecture avec les albums, le directeur de l'école a choisi de faire la formation pour comprendre et accompagner les élèves.

Rendez-vous est pris pour poursuivre la formation et la mettre en place les ateliers pour les 1ère et 2ème année de FONDAMENTAL (CP et CE 1).

 

C'est avec la classe de Philo qu'a démarré le début de la bibliothèque. Les jeunes ont appris les rudiments pour gérer leur petit fonds de livres mais à l'issue de la formation chacun a choisi un livre.P1090220.JPGP1090222.JPG

 

 

 

EN SOIREE l'ambassadeur BELO a donné un récital devant des centaines de jeunes de l'île.

 

 UN CAMP D'ETE pour la formation de tuteurs dans différentes disciplines est à l'étude par l'association afin de donner des compétences aux adolescents et jeunes adultes afin qu'ils puissent s'impliquer dans la réussite des plus jeunes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 13:59

Les tuteurs (élèves de retho et philo, ou étudiants) ont été formés pour prendre en charge des ateliers de "MEDIATION A LA LECTURE" dans les centres de lecture et d'animation culturelle, mais aussi dans des lycées ou des écoles accueillant les élèves du premier cycle du Fondamental (CP du primaire - 6ème du collège).

 

Le passage de la Caravane Francophone en mars 2013 a permis de les entendre parler et témoigner sur les actions.                 P1080829.JPG A Camp Coq lors de la soirée concert, présentation des travaux et témoignage sur le sens de l'engagement.P1090057.JPGA Port Salut Madame Moreno directrice du bureau pour la Caraïbe de l'Organisation internationale de la francophonie présente au public l'équipe au complet des tuteurs, Emmanuel parle de ce que ces ateliers apportent aux jeunes élèves mais aussi ce qu'ils leur ont apporté : maîtrise de la langue, connaissance de ce que les jeunes doivent apprendre et comment le faire, leur bonheur dêtre engagés dans ce processus de réussite des plus jeunes.

Dans le public des parents de ces jeunes découvrant l'impact et l'importance du travail qu'ils font en dehors de leur cours.                                                                                          

 

P1090071.JPGFormation des jeunes sur les valeurs de la francophonie.          

 

Chaque CLAC a une équipe de 10 jeunes qui interviennent en bi-nôme (les animations sont dans les 2 langues créole et français) chaque semaine.

Les plus grands vont commencer à sélectionner d'autres jeunes et les former pour la prochaine année scolaire puisqu'eux s'en iront de l'école pour des études ou pour travailler.  



Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 09:15

photo atelier 2-copie-1

1105

046-copie-1

 

 

 

img002

 

 

100 5466

 

QUELQUES PHOTOS PRISES LORS DE LA CEREMONIE

DE CLOTURE

 

TASSIUS recevant son diplôme des mains du Ministre et de

madame MORENO, responsable du CLAC de Camp-Coq

qui va devenir "modèle" pour la formation des jeunes de la zone.

 

L'ensemble des stagiaires participant à cet atelier national.

 

Quelques stagiaires venus des départements d'HAITI.

 

Des jeunes et des responsables des différents pays représentés.

 

 

Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 13:22

Ce fut une journée inoubliable pour l'équipe puisque le Centre de Lecture et d'animation culturelle a ouvert la bibliothèque et la salle d'animation pour la première ANIMATION LECTURE de l'équipe.

Les enfants, les adolescents ont découvert les péripéties des papas et de leur fils ou fille à travers l'album choisi par 169552_491858017525090_344308305_o.jpgTASSIUS et son équipe.

259569_491842674193291_8442479_o.jpg

 

EST CE QUE LE CLAC DE CAMP-COQ VA FAIRE DE TOUS CES JEUNES DES CHAMPIONS DE LA LECTURE ?

 

A SUIVRE....

Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 12:57

L'Organisation internationale de la Francophonie conduit un programme expérimental dans des classes pré-scolaire "didactique du français en milieu créolophone" en partenariat avec le ministère de l'Education.

L'année expérimentale N°1 s'est achevée en décembre 2012 par une évaluation externe préparée et conduite par Isabelle Nocus, chercheuse dans ce domaine du créole, à l'Université de Nantes.


L'année expérimentale N°2 commence le 8 janvier et conduira à l'extension de ce programme dans les écoles haïtiennes pour l'année scolaire 2013 - 2014.

P1080555.JPG

 

L'équipe des encadreuses lors de la clôture de l'évaluation externe qui s'est faite au restaurant KAY ARTIZAN  le 13 décembre avec la responsable de l'évaluation externe sur Haïti pour l'OIF et le BUGEP (ministère de l'éducation).

 


Chaque encadreuse a la responsabilité de 5 écoles dans différentes zones de l'agglomération de PORT AU PRINCE

ou en province. Environ 1200 élèves de pré-scolaire (maternelle) sont concernés par l'expérimentation.

 

Les monitrices responsables de ces classes expérimentales ont reçu différentes formations didactiques et pédagogiques.


 

Pour accompagner cette expérimentale des outils ont été imaginés et créés, par la cellule nationale (avec des responsables du ministère, de l'OIF, des éditions Deschamps et Edita)  et édités par les Editions Deschamps en partenariat avec la structure Education de l'Ambassade de Suisse en Haïti.

 

Le suivi de cette expérience pour les premières classes du Fondamental se fait parallélement afin que les élèves continuent ce travail sur le français afin de faciliter l'apprentissage de la lecture en créole et en français.

Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 11:46

carte-de-voeux-2013.jpg

 

 

CE PETIT GARCON LAVE LES GRAINES DE L'ARBRE QUI SERVIRA  A FAIRE LA  NOURRITURE DE SA FAMILLE POUR LA JOURNEE : IL EST 6 H 30 du matin, l'eau n'est pas très claire,  il est heureux de nous dire qu'il va aller à l'école pour chanter la fête de NOEL. Il va à l'école pour la deuxième vacation, c'est à dire qu'il y va l'après-midi.

 

C'est à CAMP-COQ une ville du NORD de l'île d'HAITI que vit ce garçon, tout près  du CENTRE DE LECTURE ET D'ANIMATION CULTURELLE  où il participera en fin de semaine, à une animation de lecture, sous la direction de TASSIUS.

 

C'est avec lui que nous disons BONNE ANNEE 2013 à tous les lecteurs du blog.

Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 13:50

C'est l'action conjointe de l'OIF (organisation internationle de la francophonie) et de la DIRECTION NATIONALE DU LIVRE (Ministère de la Culture) qui permet l'installation ou la réhabilitation des centres de lecture et d'animation culturelle sur l'ensemble du pays d'HAITI.

 

P1070961.JPG

 

Les bibliothèques sont dotées de 2857 livres de tous les genres, d'expositions, de matériel sono et vidéo, de matériel scientifique, d'une télévision à écran plat, d'ordinateurs.

Parmi les ouvrages un fonds très riche de livres haïtiens, qu'ils soient publiés en Haïti ou dans d'autres pays, d'un fonds exceptionnel de BD avec tous les classiques. Un fonds pour les tous petits et les adolescents sur les thèmes importants sont disponibles.

 

Les bibliothèques ont donc des espaces pour les plus jeunes, les adolescents et les adultes.

P1080012.JPG

 

Les CLAC s'ouvrent 3 matinées par semaine aux classes des Fondamental du CP à la classe de troisième.

Les enseignants ont été invités à venir découvrir les lieux, les fonds et la mise en place des activités prévues pour dans les différentes disciplines.P1070975.JPGDans certaines villes, les enseignants et les adolescents ont participé à une même animation liant géographie et fiction. En effet nous voulions montrer aux enseignants ce que voulait dire PEDAGOGIE ACTIVE et surtout qu'un cours pouvait se faire dans l'espace de la bibliothèque avec des supports différents du manuel.


Nous avons pu leur expliquer ce que nous voulions faire en formant des TUTEURS des classes de rétho et de philo (préparation du baccalauréat) afin ces jeunes  prennent en charge des animations pour les plus jeunes.

Cette formation des tuteurs a deux objectifs : travailler sur la compréhension et faire enrichir le vocabulaire des plus jeunes.P1080003.JPG

Formation commune des tuteurs, des bénévoles  et des animateurs salariés des CLAC.

P1080007.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emmanuel, tuteur, brillant et passionné, est devenu formateur de tuteurs dans la zone. Il a été salarié pour faire ce travail alors qu'il conduit, en bénévole, la responsabilité des animations dans le CLAC de sa ville.P1080001

Préparation d'une animation à présenter devant les collègues afin que les animations soient une mutualisation afin que tous les CLAC de la zone puissent profiter du travail fait par les animateurs des différentes bibliothèques : UNE FACON DE FAIRE COMPRENDRE CE QUE C'EST UN RESEAU.

 

 

APPRENDRE A TOURNER LES PAGES SANS LES CASSER NI SALIR LE LIVRE, PREMIERE ET ESSENTIELLE ANIMATION DE FORMATION POUR TOUS, des plus jeunes aux adultes.P1070987

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La salle d'animation est un lieu d'animation culturelle où les possibilités sont multiples : séance de cinéma, théâtre, animation littéraire, conférence. .. elle est dotée de matériel sono et vidéo. C'est aussi un espace magnifique pour les expositions ici celle sur le DEVELOPPEMENT DURABLEP1080015

 

SEPT CLAC ont été installés entre octobre et décembre 2012 : toutes les bibliothèques ont ouvert leurs animations aux classes et aux enfants.

 

QUATRE CLAC sont en situation de réhabilitation et seront opérationnels en mars, pour le lancement de la FRANCOPHONIE EN MARS.

 

D'autres CLAC sont au programme, bientôt tous les départements du pays seront desservis.

 




Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 18:53

P1080028.JPG

Ce sont les jeunes adolescents qui ont nommé ce lieu de lecture "salon de lecture". Depuis un an quatre adolescents ont fait la demande d'avoir des livres sur place afin de pouvoir aider les enfants et les adolescents du quartier.

C'est le président Jean-Eddy Rémy qui a installé un local, sécurisé, dans sa cour, qui en a permis la réalisation.P1080019Samanthe, la jeune fille responsable de la bibliothèque s'est donc formée à la gestion d'une bibliothèque, aidée par les autres jeunes et d' Alessandra, responsable dans  l'association,  "des femmes".P1080022.JPGTrès vite les adolescents sont venus le soir faire leurs devoirs et très vite nous avons constaté l'absence des documentaires dont ils ont besoin. D'où recherche pour l'enrichir.

 

Les jeunes se sont formés au technique de l'animation à partir des albums : ils ont suivi une formation et commencé à recevoir les enfants le samedi après-midi.

P1080024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La prochaine étape c'est l'équipement de la bibliothèque avec des étagères et l'aménagement dans la cour d'un lieu adapté au travail des jeunes.

Les tuteurs sont prêts à former d'autres jeunes pour multiplier les animations par tranches d'âge.

 

 


Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 15:56

Il y a les enfants qui partent en vacances avec des livres et puis il y des livres qui vont jusqu'aux enfants qui sont en vacances mais qui ne bougent pas de leur quartier.


L'imag'Histoires s'intalle donc dans leur ère de jeux et c'est ainsi que les mots des livres, des albums ou les mots de ces jeunes se mettent à vivre ensemble les vacances.


Différents ateliers-jeux sont proposés sans contrainte, le jeune va vers celui qui lui plaît et peu changer dans l'après-midi et refaire plusieurs ateliers avec les mêmes jeunes ou d'autres qui vont et viennent : la seule contrainte c'est d'aller au bout de l'activité.

 

A partir de l'album MOTAMOTS - Elisabeth Brami + Jean-François Van Campo - Edditions Thierry Magnier -  qui permet d'associer des images et de retrouver les mots cachés dans les images,  l'atelier créatif s'est mis en place : chaque jeune tire au sort 3 mots et récupère des journaux, des catalogues, des revues et propose la mise en image du mot, des mots. Il travaille seul ou à plusieurs et doivent partager le matérielimg166.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeune  possède du temps pour faire un mot, deux mots ou trois mots.

Quand il a terminé il présente aux autres jeunes ses images et la définition du mot.

En fin d'atelier tous les mots sont disposés sur le bord de la placette, pour les gens qui passent mais le vent joue souvent des mauvais tours et les mots s'envolent au-delà de la placette...

 

 

 

Voilà les deux mots élus par tous : jeunes et  public comme étant les plus drôles.img169.jpg

 

Ce travail semble simple mais pour ces jeunes qui ont souvent beaucoup de retard c'est l'occasion d'enrichir leur vocabulaire mais aussi de jouer avec et sur les mots et là tous trouvent que les mots ne sont pas les mêmes que ceux de l'école, qu'à l'école on ne parle jamais des pets...

faux... nous leur avons fait découvrir les ablums qui parlent des crottes et des pets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un groupe a découvert une douzaine des albums des AINSI VA LA VIE chez CALLIGRAM de Dominique de Saint Mars et de Serge Bloch.

Ces jeunes ont donc eu la responsabilité de faire découvrir les deux  livres qu'ils ont préférés et ont dû préparer 3 questions pour chaque album afin qu'ils vérifient si les autres ont écouté et compris.img168.jpgLes jeunes ont eu des difficultés devant la consigne de proposer 3 questions : une facile, une plus difficile qui parle du personnage et la troisième qui parle du sujet de l'histoire.

 

 

 

img170Les plus grands ont relu YAKOUBWE de Thierry DEDIEU chez Le Seuil. J'ai présenté l'histoire devant le groupe entier et je leur ai donné pour qu'il regarde les images et qu'il se le raconte ou qu'il le relise.


J'ai expliqué que c'était le troisième épisode d'une histoire qui a commencé avec le jeune gardien de troupeau, le groupe devait me proposer les deux premiers épisodes, il pouvait travailler en demi-groupe, un pour chaque épisode ou tous ensemble.

 

TRAVAIL DIFFICILE, les jeunes ont bien compris qu'il y avait une grande histoire d'amitié entre l'animal mais aucun n'a été au delà.

 

J'ai donc présenté au groupe YACOUBA ET KIBWE.

Je n'ai pas pu reprendre, comme je l'avais prévu le sujet sur l'exclusion avec YACOUBA et d'autres albums, je n'ai pas revu le groupe mais j'ai pu prêter à deux adolescents les albums.

 

Certains de ces jeunes sont au collège du quartier, je tâcherai de voir avec la documentaliste si ces albums peuvent être au CDI


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel - dans France
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 16:04

img165

Beaucoup de travaux m'ont été remis pour que les élèves d'Haïti puissent les avoir dès la rentrée en octobre.

D'abord une sélection des HAIKUS puisque les élèves ont travaillé comme les haïtiens pendant le mois de la francophonie.

Une sélection de contes écrits en groupes et sélectionnés pour être envoyés.

img164

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Travail sur le développement durable : envoi des photos ou des dessins de toutes les plantes et les fleurs que les élèves ont planté dans le jardin du collège et dont ils ont eu la responsabilité.

 

Un album fait à la façon de l'album haïtien "ZANNI ET SES AMIS" pour parler de l'âne Zanni qui aide ses amis à trier les déchets, à les recycler et à faire des gestes citoyens dans l'école et ailleurs. Apprentissage partagé des élèves de Clapiers et ceux d'Haïti qui devront relever le défi de prendre comme modèle un album de la région Languedoc-Roussillon et fabriquer une histoire sur une action de tri des déchets faits par eux en Haïti.img156

 

 

L'année scolaire 2012 s'achève dans les écoles de l'Hérault et d'Haïti sur un savoir partagé et une belle histoire entre des classes qui ont pendant 3 années scolaires échangé des informations, des idées, des émotions et des rêves.


 

Repost 0
Published by Odette Charreyron-Michel - dans France
commenter cet article